Actualités

Le sondage des entreprises du diagnostic immobilier

Un sondage vient d’apparaître sur Internet afin de questionner les diagnostiqueurs immobiliers sur leurs besoins en personnel qualifié dans tous les domaines du diagnostic immobilier.

Apparemment destiné à des organismes de conseil et de formation professionnelle, les résultats de ce sondage semblent vouloir faire surtout un état des lieux de la profession plutôt qu’un recensement des besoins immédiats des diagnostiqueurs immobiliers.

Orienter les formations des futurs ODI c’est bon pour l’avenir mais quel effet à court terme sur le moral des diagnostiqueurs immobiliers chefs d’entreprises ?

Qui est l’OPIIEC ?

Il s’agit du sigle de l’Observatoire Paritaire des métiers du numérique, de l’Ingénierie, des Études et du Conseil et des métiers de l’événement. Sous cette dénomination est en fait une association Loi 1901 créée en 1998 dont les membres sont des fédérations patronales et des organisations de salariés.

Les fédérations patronales membres de l’OPIIEC sont la SYNTEC (adhérente du MEDEF) et la CINOV (Fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle, du conseil, de l’ingénierie et du numérique) ; quant aux organisations de salariés il s’agit des principales les plus connues CFDT, CGC, CFTC, CGT, FO qui ont signé l’accord constitutif du FAFIEC.

Le FAFIEC est quant à lui l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) qui est chargé entre autres, de collecter et gérer les contributions formations des entreprises et la taxe d’apprentissage, ainsi que de financer les actions de formation et de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Les actions du FAFIEC touchent plus de 765 000 salariés au travers de ses 8 antennes régionales: Lille, Strasbourg, Nantes, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Paris.

Quel est ce sondage ?

Conseil, ingénierie, métiers de l’évènement… on semble bien loin du diagnostic immobilier et des diagnostiqueurs, sauf que le sondage a été lancé en partenariat avec la FIDI (Fédération Interprofessionnelle du Diagnostic Immobilier).

Ce sondage semble apparemment bien né, puisque placé sous l’égide de tels partenaires et que le descriptif de son but est ainsi libellé «analyser le contexte réglementaire de la profession, réaliser un état des lieux de la profession, analyser les évolutions en termes d’emploi, de compétences et de formations pour définir des pistes pour le déploiement d’actions de formation et de promotion permettant le développement et la valorisation des compétences ainsi que l’attractivité du métier ».

Un programme bien ambitieux pour un sondage lancé par des partenaires si prestigieux mais réalisé sur la plate-forme gratuite SurveyMonkey (accessible à tous) et non sur un site réservé aux entreprises et/ou aux diagnostiqueurs comme seuls répondants... De là, une vision objective et représentative de la profession et des professionnels peut alors sembler illusoire.

A savoir : On peut s’étonner également du préalable réduit relatif à la confidentialité des données : « Les données recueillies seront traitées collectivement, aucun traitement ne sera individualisé pour garder la confidentialité des informations » alors que tout en fin de ce sondage sont demandées la dénomination de l’entreprise et l’adresse mail du répondant…

Les besoins des dirigeants d’entreprises du diagnostic immobiliers

Si le sondage en question a assurément un intérêt pour quelques entités; en recherchant un peu les besoins des dirigeants de TPE , PME et ETI, on retrouve l’enquête de Bpifrance Le Lab qui fait part non pas d’un besoin en recrutement de salariés mais plutôt d’un sentiment d’isolement des diagnostiqueurs immobiliers. 

Dans cette enquête, réputée « la plus importante étude jamais réalisée sur ce thème » on découvre que 46 % des dirigeants de TPE dont les diagnostiqueurs immobiliers se sentent isolés. Ces dirigeants isolés sont ceux dont l’activité en dents de scie maintient un stress important qui s’ajoute aux 70 heures de travail hebdomadaire et qui n’ont pas la capacité financière d’embaucher du personnel qualifié mais surtout motivé.
On souhaite que les résultats du sondage permettront aux dirigeants d’entreprises du diagnostic immobilier de recruter du personnel mais si c’est le cas, quand ? Et pour qui, les grands groupes franchiseurs ou les indépendants ?

A savoir : Preuve de l’intérêt du diagnostic immobilier, l’entité Allodiagnostic (groupe d’expertise Texa) vient d’être cédée au groupe financier EDRIP (Edmond Rotschild Investment Partners) Source infodiagnostiqueur.com. Comme quoi, le sentiment d’isolement des chefs d’entreprises n’est pas le fléau de la profession du diagnostic immobilier ou des professions gravitant autour des diagnostiqueurs immobiliers.


© AROBIZ - Agence web & marketing
Tous droits réservés

Société anonyme au capital de 100 000 EUR
Immatriculée au RCS de Bayonne sous le numéro unique d'identification 490 097 888

Remonter