Nos actualités

Comment briller aisément en société pour un diagnostiqueur immobilier ?

D’accord, la profession de diagnostiqueur immobilier est désormais bien connue du grand public. D’accord, on peut briller en société sans avoir à justifier de diplômes ou de certifications ni même avoir à communiquer sur son métier.

Mais puisque les diagnostiqueurs immobiliers sont des personnes intéressantes dont on apprécie la compagnie, autant leur donner des astuces pour briller en société tout en se référant à leur activité professionnelle. A cet égard, nous avons noté ici quelques citations et proverbes qu’il sera bon de glisser dans une conversation afin de définir le niveau de culture d’un ODI et/ou d’orienter une conversation vers les diagnostics immobiliers et d’engranger ainsi de futurs donneurs d’ordre.

Les termites

Avec le réchauffement climatique, les termites ‘montent’ de plus en plus dans l’Hémisphère Nord et s’étendent sur quasiment tout le territoire métropolitain. C’est dire que s’ils n’en ont font pas encore partie intégrante (hors ODI bien sûr) ces insectes entrent peu à peu dans notre culture.

Bien sûr c’est principalement par nos voisins africains que les proverbes relatifs aux termites émigrent chez nous. Mais d’abord citons celle de chez nous de Denis Langlois, « Les maisons ont deux ennemis : les termites et la taxe d'habitation. » qui doit désormais être réactualisée une fois disparue la fameuse taxe d’habitation.

Comme il s’agit alors de taxes et d’impôts à payer (en plus de factures diverses), il sera toujours aisé de l’adapter à la taxe foncière, au surcoût Linky ou à toute autre dépense liée à l’occupation d’un bien immobilier.

Sinon pour en revenir aux proverbes africains, nous aimons bien :

  • « Ce n’est pas parce que le baobab brille au soleil, qu’il n’y a pas de termites à l’intérieur » comme quoi là-bas également on ne doit pas se fier aux apparences.
  • « La Lune ne craint pas l’attaque des termites » qui vaut bien le lien entre la blanche colombe et la bave du crapaud.
  • « Qui monte en haut d’une termitière ne dit point de mal des termites ».
  • « Unis les petits termites ont renversé un gros arbre » (on peut habilement remplacer alors ‘arbre’ par ‘maison’, ‘termites’ par ‘capricorne’ , ‘vrillette’ etc.).

Quant au proverbe nigérian : « Pour se nourrir, le termite a (tout) essayé (y compris) la pierre », on souhaite que les termites aient abandonné ce type de nourriture, ou alors on est mal… !

Les champignons, et donc la mérule

Un repas, une balade en forêt sont des occasions idéales pour évoquer une citation relative aux champignons (à éviter tout de même en soirées médicinales où le propos peut déraper).

Notre préférée est la citation de Tristan Bernard « Les amours sont comme les champignons. On ne sait si elles appartiennent à la bonne ou à la mauvaise espèce que lorsqu’il est trop tard. » D’une part cette citation permet de faire valoir votre connaissance de la langue française (où amour, délice et orge sont masculin au singulier et féminin au pluriel) ; mais d’autre part, elle ouvre la porte vers l’état relatif à la présence de mérules qui permet de reconnaître l’apparition de mérule avant qu’il ne soit trop tard pour la maison.

Le plomb et l’amiante

Les plus littéraires des ODI citeront l’auteur Jean-Jules Richard qui a écrit l’ouvrage « Le feu dans l’amiante » d’où sont tirées deux citations relativement célèbres mais toujours fort-à-propos : « Le zèle mène toujours un peu trop loin, mais parfois il est nécessaire » et « La complaisance est une disposition à s'accommoder au plaisir et aux désirs des autres. C'est le désir de plaire par intérêt et en même temps la crainte de déplaire. »

Les plus légers, ainsi que ceux qui n’ont pas lu l’ouvrage en question pourront toujours se rabattre vers George-Bernard Shaw : « A notre époque, on se refuse à croire que le plomb puisse être transformé en or... jusqu'au moment où on reçoit la facture du plombier. » désormais un peu désuète, certes, mais qui introduit à bon escient le concept de plomb dans l’eau du robinet... (à développer).

Ou alors vers Pierre Dac : “Souffrant d'insomnie, j'échangerais un matelas de plumes contre un sommeil de plomb.” qui peut être associée au risque d’infestation dudit matelas de plumes par des punaises de lit puis aux autres nuisibles du logement, aux critères de décence et de salubrité donc au DPE, etc. Votre imagination saura faire le reste...

 


Newsletter



création site internet

Société anonyme au capital de 100 000 EUR | Immatriculée au RCS de Bayonne sous le numéro unique d'identification 490 097 888

Remonter