Nos actualités

Reconfinement : quelles mesures de soutien pour les entreprises de diagnostic immobilier ?

La crise sanitaire causée par l’épidémie de coronavirus qui touche la France, et l’Europe, entraine depuis de longs mois d’importantes répercussions économiques. Si, contrairement au confinement du printemps, les diagnostiqueurs immobiliers ont la possibilité de poursuivre plus librement leurs activités, il reste à craindre un ralentissement durable du marché et donc d’inévitables pertes de chiffre d’affaires. Dans la lignée des mesures annoncées depuis mars dernier, le gouvernement a décidé de renforcer les aides à destination des entreprises rencontrant des difficultés afin d’aider le plus grand nombre à passer cette période difficile dans l’attente d’un retour à la normal que chacun espère le plus rapide. Ainsi, une enveloppe de 15 milliards d’euros sera consacrée chaque mois au soutien des entreprises.

Voici un tour d’horizon des mesures de soutien auxquelles les ODI peuvent prétendre tout en poursuivant leurs activités, sachant qu’ils pourront également profiter du prolongement d’autres dispositifs déjà en place (report des échéances fiscales et sociales, report de paiement de factures, etc.).

Le fonds de solidarité

Toute entreprise de moins de 50 salariés subissant une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50% pourra prétendre à une indemnisation du fonds de solidarité pouvant atteindre 1 500 € par mois. Cette mesure concerne également les indépendants.

Le report des cotisations sociales

Les travailleurs indépendants verront leurs prélèvements de cotisations sociales suspendus automatiquement, sans aucune démarche administrative.

Chômage partiel avec indemnisation exceptionnelle des collaborateurs

Pour les cabinets avec salarié(s), le dispositif d’activité partielle est prolongée jusqu’à la fin de l’année afin de vous adapter au mieux à votre charge de travail. N’étant pas sous le coup d’une fermeture administrative, un reste à charge à hauteur de 15% est cependant maintenu en cas de chômage partiel, alors qu’il aurait dû passer à 40% en novembre.

Les prêts garantis par l’État (PGE) pour faire face à vos problèmes de trésorerie

Alors que la souscription de ces prêts devaient s’interrompre à la fin de l’année, le gouvernement a annoncé la prolongation du dispositif jusqu’à la fin juin 2021. Le montant de ce prêt pourra atteindre 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés et 50 000 € pour les entreprises de 10 à 49 salariés. Pour ceux qui ont déjà contracté un PGE, sachez que la première échéance de remboursement prévue en mars 2021 peut être reportée d’une année supplémentaire, sans être considérée comme un défaut de paiement par la banque. De plus, l’amortissement pourra désormais être étalé entre 1 et 5 années supplémentaires et les taux seront compris entre 1 et 2,5%.

 

Arobiz et Sogexpert se mobilisent et vous accompagnent dans ce nouveau confinement. Profitez-en pour monter en compétences et accélérer votre transformation digitale avec nos webinaires !

Sogexpert University Campus Arobiz

 

 


Newsletter

Société anonyme au capital de 100 000 EUR | Immatriculée au RCS de Bayonne sous le numéro unique d'identification 490 097 888

Remonter